Mes créations ne sont faites que de Betiz : petites choses sans importance, fripées, froissées, jetées. Mais sous mon regard, une page déchirée laisse apparaître une plume, une aile, un œil… pour prendre vie et venir se poser dans mon atelier.

 

Mon tempérament artistique naïf, brut et poétique s'est forgé tout au long de mes études d'art puis de mes métiers dans les bibliothèques et dans les écoles :

J'ai toujours été rêveuse et c'est en étudiant l'univers de Lewis Caroll que je me suis passionnée pour l'art du papier mâché lors de mon projet de diplôme à l'Ecole de l'Image à Épinal en 2000.

 

Depuis, je traverse le miroir, les pages, les feuilles, le papier pour revenir avec un imaginaire qui puise ses sources dans les débris d'un monde qui déborde.